dimanche 10 février 2008

Teardrop

Teardrop, ou l'apologie d'un mot, d'un titre, d'un geste ...


Un mot...

Teardrop, mot anglais signifiant Larme.
Demandons l'avis à Robert sur ce mot. Alors Robert que t'inspire le mot Larme.
-Robert:" Mmmh j'aime beaucoup de mot, c'est une goutte de l'humeur liquide, transparente et salée qui s'écoule des yeux sous l'effet d'une atteinte physique douloureuse ou d'une émotion"
-Jmacphee:" Ah ouais c'est vrai qu'il est classe ce mot"

En effet, pour moi, la larme est le lien entre toutes les émotions que nous vivons au fil de notre vie. Elle nous accompagne lors de nos plus grands bonheurs, mais plus fréquemment lors de nos longs et infinis chagrins. Son goût à la fois chaud et légèrement salé, nous remémore toutes ses fois où l'on a pleuré. C'est sûrement une forme de sadisme, mais je trouve cela presque beau de voir une personne pleurée, comme si c'était la preuve irréfutable que l'autre vit une émotion intense (ça a des effets étonnants sur moi).


Un titre...

Teardrop reste sûrement l'un des plus grands morceaux de Trip-Hop. Pour la petite histoire, le trip hop est un genre musical crée durant les années 90, grâce notamment à Massive Attack, et
le but artistique de la majorité des groupes se revendiquant du trip hop est de créer une musique « planante », à l'aspect généralement calme et mélancolique.
Inviter spécialement sur cet album, Liz Fraser apporte sa magnifique voix sur certains titres, dont Teardrop. La voix si particulière de Fraser, combinée au génie de Massive Attack, donne un titre d'une beauté indescriptible, beaucoup utilisé au cinéma et à la télévision.


Un geste...

Sûrement le moins connu des trois, le teardrop est un geste utilisé au Basketball. Aussi appelé tir flottant, il est habituellement réalisé par des joueurs plus petits. Le joueur commence comme pour effectuer un layup, à une distance assez éloigné du pannier. Le ballon est généralement lancé plus tôt et plus haut que lors d'un traditionnel layup. Le ballon se retrouve alors hors de porter des défenseurs en cas d'éventuel contre. Le but de ce mouvement est de prendre le blocker par surprise, car le tireur lance la balle beaucoup plus tôt qu'à l'accoutumée. Il est nommé ainsi car la balle tombe du plus haut point de son arc comme une larme. Ce geste est notamment utilisé par Tony Parker ou encore Tarik Kirksay, et durant les années 90 fut réalisé par Stockton et Barkley principalement.

Vraiment fascinant de voir comment un mot peut faire parti de plusieurs univers auxquels on accorde beaucoup d'importance.


free music






4 commentaires:

Maud a dit…

Deuxième visite sur ton blog, cette fois-ci je prends le temps de te laisser un petit signe de mon passage ( je ferais surement mieux de dormir vu l'heure qu'il est mais bon :p).

Tes deux premiers articles donnent envie de repasser par ici souvent, tu as des choses intéressantes à dire, d'ailleurs je n'ai pas eu besoin d'attendre de venir sur ce blog pour m'en rendre compte!

Très bon choix pour la chanson de Massive Attack, elle est vraiment très belle, je l'ai toujours beaucoup aimé!

j'espère que je te croiserai demain sur le chan sinon... ça ne sera pas avant dimanche soir! :(

:x :x

Elnaië a dit…

Bouh ^^
Juste un petit com parce que Méla m'a fait découvrir Teardrop hier (nonon, je n'avais pas écouté ^^), et j'avoue, c'est une très belle chanson :)

yo' a dit…

Hey,
bon faut quand meme que je laisse un mess, car une musique comme ca, j'en ai rarement entendus des si profondes, les coups de pianos, je les ressens dans tout mon corps!
A bientot sur le campus (ou au ru devant une pizza ^^)!!

Fée Cruchette a dit…

Vraiment étonnant cet article...
C'est vrai que les larmes ont vraiment une signification très forte..Une émotion intense...

Très étonnant en effet venant de quelqu'un qui ne peut pas...